Tournez votre téléphone pour consulter ce site sur votre smartphone
Illustration
Illustration

Comment le groupe Pierre & Vacances-Center Parcs s'est adapté aux évolutions du marché ?

Une approche de gestion prudentielle et responsable ...

Comme tous les acteurs du marché de la résidence de tourisme, le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs a dû faire face à un retournement de conjoncture à la fin des années 2000.

Néanmoins, le Groupe a tenu intégralement ses engagements sur le règlement des loyers jusqu’à l’échéance de ses baux. Par ailleurs et afin de sécuriser les investissements des propriétaires dans la durée, il a pris plusieurs mesures de bonne gestion :   

  • Depuis 2007, le groupe Pierre & Vacances-Center Parcs a modifié dans ses contrats de bail le taux d’indexation des loyers des biens qui est passé de l’Indice du coût de la Construction (ICC) à l’Indice de Référence des Loyers (IRL), plafonné à 2% d’évolution par an plus en adéquation avec l’évolution du marché touristique.

    A noter que l’Indice du coût de la construction a augmenté de plus de :
  • A l’échéance du bail du propriétaire, le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs fait un bilan économique de la résidence et de ses perspectives.
  • Le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs propose à l’issue du bail commercial un nouveau contrat dont le loyer est adapté à la situation locale.
    Côté propriétaire, la rentabilité du patrimoine sur le long terme intègre les loyers financiers perçus, la valorisation des semaines de séjour, les réductions propriétaires sur les séjours, les avantages fiscaux de type Perissol, Demessine, déficit foncier ou Censi Bouvard. Ces avantages fiscaux génèrent une optimisation importante de l’investissement locatif grâce aux économies d’impôts réalisées.

    Sur le long terme et après le renouvellement du 1er bail, l’investissement est rentable et performant.